Comment poussent les champignons ?

Anouk
14
Nantes

En biologie, les champignons sont des organismes microscopiques durant tout ou partie de leur vie. Leur appareil végétatif est constitué de filaments de 2 à 100 micromètres de diamètre, les hyphes, qui forment un réseau en se ramifiant lors de leur croissance et en se reconnectant les uns aux autres par fusion.

Ce réseau, ou mycélium, n’est visible que quand les hyphes sont denses, comme sur une croûte de Camembert. Ils appartiennent aux Eumycètes, dont beaucoup sont importants en alimentation.

Le vocabulaire courant, en revanche, désigne par champignon la partie transitoire et charnue que certaines espèces forment lors de leur reproduction, par exemple le champignon de Paris (Agaricus bisporus) : cette partie massive, appelée fructification, est faite d’hyphes agglomérés en une structure qui produit des spores et les libère dans l’air pour la dissémination. Issue d’un mycélium colonisant le sol ou le bois mort dont il se nourrit, la fructification n’existe que chez certaines espèces. Certaines fructifications sont consommées après cueillette, comme celles des cèpes (Boletus edulis) ou des girolles (Cantharellus cibarius).

 

Auteur :

Marc-André Selosse, professeur du Muséum national d’Histoire naturelle.

Pour aller plus loin :

Champignons © Photo by Jannik Selz on Unsplash
Champignons © Photo by Jannik Selz on Unsplash