Le régime alimentaire « paléo » est-il celui des premiers Hommes ?

Lucile
26
Lyon

Les Hommes du Paléolithique mangent essentiellement de la viande, des poissons ou des coquillages. Un régime riche en protéines mais aussi source de carences, assez éloigné des besoins de l'Homme moderne.

Il est difficile de déterminer le régime alimentaire d'ancêtres vieux de plusieurs millions d'années… Mais on en sait plus sur l'alimentation des Hommes du Paléolithique qui vivaient il y a entre 200 000 et 10 000 ans.

Les Néandertaliens et les premiers Homo sapiens mangeaient essentiellement des animaux : mammifères terrestres ou marins échoués sur les plages, poissons, oiseaux, coquillages… Des protéines en grande quantité, mais la viande apportaient également les lipides nécessaires à l'organisme. En revanche peu de sel et de glucides (sucre) à leur menu, puisqu'ils ne cultivaient pas encore les plantes, et en particulier les graminées (nos céréales).

En étudiant le tartre de leurs dents, on s'est tout de même aperçu qu'ils mangeaient parfois des fleurs de nénuphar, du sorgho ou des graminées sauvages (orge).

Le régime dit « paléo », qui tente de coller à ce modèle, est toutefois difficile à mettre en pratique de nos jours. Tout d'abord ces Hommes mangeaient une viande provenant d'animaux sauvages, avec une forte qualité nutritionnelle en protéines et en « bon cholestérol », qu'il est difficile de retrouver maintenant !

Qui plus est, ce régime peut provoquer des carences : calcium, vitamines C et D, certains oligo-éléments… N'oublions pas que les modes et les conditions de vie d'Hommes nomades chasseurs-cueilleurs sont très différents de nos rythmes modernes… Nos besoins nutritionnels ne sont plus les mêmes !

Marylène Patou-Mathis, préhistorienne - Musée de l’Homme
Propos recueillis par Rémi Pin

Retrouvez cette question sur lhommeenquestions.museedelhomme.fr