Les hommes préhistoriques mangeaient-ils autant que nous ?

Lou-Andréa
31
Paris

Il serait faux de penser que les chasseurs-cueilleurs du Paléolithique passaient leur temps à chercher de la nourriture pour survivre. Ils connaissaient très bien leur environnement et savaient en tirer le meilleur profit.

Difficile de reconstituer avec certitude les modes alimentaires du passé. La part de produits carnés dans le régime alimentaire des hommes du Paléolithique est importante, et est complétée par des végétaux qui accompagnent la digestion. Mais ils savaient certainement s’adapter à leur environnement et faire épreuve d’ingéniosité pour bien se nourrir, tant en quantité qu’en qualité, et cela dans n’importe quelle région et n’importe quelle saison. Il serait donc faux de penser que les premiers Homo sapiens passaient leur temps à chercher à manger dans une logique de survie. L’alimentation n’a pas progressé au fil du temps, allant du plus simple au plus compliqué. Nos ancêtres avaient une parfaite connaissance de leur milieu naturel, et n’utilisaient qu’une part très réduite des ressources qu’ils savaient être comestibles.

Enfin, faire croire qu’un régime dit paléolithique, popularisé aujourd’hui dans les sociétés occidentales, serait meilleur pour la santé, relève avant tout d’un argument marketing. Il est en effet très difficile de reconstituer avec exactitude ce que les hommes de l’époque mangeaient, sans compter que leur régime alimentaire était très différent selon la région où ils vivaient !

 

Auteur :

Roland Nespoulet, préhistorien au Muséum National d’Histoire Naturelle.

Pour aller plus loin :

Manger la Préhistoire © MNHN
Manger la Préhistoire © MNHN