Pourquoi faire la chasse au plastique dans l’agro-alimentaire ?

Joelle
61
Saint Leu la Forêt

Les contenants alimentaires plastiques, très peu biodégradables, sont devenus un fléau environnemental majeur.

D’abord, de manière « visible », les sacs et autres objets plastiques sont mangés par des tortues et les albatros, qui finissent par mourir d'inanition faute de pouvoir les digérer. Plus pernicieusement, car moins visible, certains des composants du plastique sont des perturbateurs endocriniens, qui se retrouvent dans la chaine alimentaire des animaux filtreurs (poissons, coquillages, crustacés) à cause des milliards de petits fragments de plastiques qui circulent aujourd’hui dans toutes les mers du globe. Ces molécules agissent sur l'équilibre hormonal de nombreuses espèces dont elles altèrent notamment le développement et la fonction reproductrice.

Ces microplastiques étant in fine aussi en partie ingérés par le consommateur, la question se pose de plus en plus de l’impact sur la santé d’une consommation élevée de produits de la pêche.

 

Auteur :

Christophe Lavelle, chercheur au CNRS et au Muséum National d’Histoire Naturelle. 

Sac plastique
Sac plastique